TwinCity

Explorer le potentiel de l'intelligence artificielle appliquée à des jumeaux numériques de villes

  • Innovation

  • Promotion 6

Ministère de l'Intérieur

Paris (75)

Développement, Data science

Le défi à relever

L’administration porteuse

La SDITN, le lab innovation de la Place Beauvau

La Sous-direction de l’innovation et de la transformation numérique (SDITN) du Ministère de l’Intérieur - fabrique des outils numériques à destination des agents du Ministère de l’Intérieur ou des citoyens, dans une logique de transparence des méthodes et d’ouverture des données.

La problématique identifiée

Les données dont dispose le MinInt sont toujours plus volumineuses notamment grâce à la vidéosurveillance mais difficilement exploitables pour des raisons juridiques

Le respect des données à caractère personnel constitue un garde-fou nécessaire dans nos sociétés mais en même temps cela peut freiner des initiatives de R&D qui voudraient se servir de la qualité et de la volumétrie de ces informations afin d’élaborer des systèmes intelligents de protection des citoyens.

L’hypothèse à vérifier

Se servir des systèmes de vidéoprotection existants afin d’élaborer des doubles virtuels de ces villes grâce à des moteurs open-source de jeux vidéos/film d’animation

Il est envisagé de reproduire une ville dans un moteur de jeu open-source afin de simuler les problèmes réels dans un univers alternatif virtuel. L’exemplarité déontologique de l’Etat pose des limites claires : il ne sera question ni suivi d’individus ni de reconnaissance faciale, aussi l’un des fondements de ce défi portera sur le floutage. Ce générateur de données synthétiques pourra par conséquent d’abord être mis en place dans les villes et préfectures disposant d’un système de vidéoprotection. Les premières contributions porteront sur le comptage de foule et potentiellement dans un second temps sur la détection de dépôts d’ordures sauvages ou de malaises.

Les ambitions du projet

Explorer le potentiel de l’intelligence artificielle appliquée à des jumeaux numériques de villes

Le projet permettra d’accélérer le développement d’outils automatisés d’analyse d’images des espaces publics notamment pour les besoins du MinInt et par souci de transparence mettra à disposition des citoyens et des autres services publics une plateforme de démonstration sur l’utilisation de ces données de vidéoprotection. Ainsi, le monde conçu sera tout ou partie rendu public, via des banques d’objet 3D chez Unity ou Unreal, tout comme les codes visant à générer les images ; les codes d’adaptation de domaines, les codes d’apprentissages profonds et les codes produits seront ouverts et en licence libre. Seuls les modèles entraînés resterons privés.

L’équipe entrepreneuriale

Rejoignez un collectif au service de l’intérêt général

Les EIG recherché(e)s :

  • Développeur ou développeuse
  • Ingénieur(e) des sciences de la donnée (ou « data scientist »)