Pourquoi ce programme ?

Entrepreneurs d’intérêt général permet à des talents du numérique ou « EIG » d’intégrer des administrations, pour relever en 10 mois des défis qui améliorent le service public.

En initiant des démarches d’exploration et d’émergence, l’ambition du programme est de développer une administration plus entrepreneuriale, tant dans ses méthodes que sa culture de travail. Ses valeurs cardinales sont :

  • l’esprit entrepreneurial 
  • l’open-data et l’open-source 
  • le numérique éco-responsable 
  • le numérique accessible

Depuis 2016, les EIG et agents publics qui ont rejoint le programme ont eu des effets déterminants pour transformer les administrations et répondre aux attentes des citoyens.

172

Entrepreneurs d’intérêt général

Découvrir les talents
87

Défis d’intérêt général

Parcourir les défis
80

administrations impactées

Profils des agents publics

Comment ça marche

Le programme fonctionne par promotions : une fois les défis des administrations sélectionnés par appel à projets, un appel à candidatures est organisé pour recruter les candidats - les EIG - qui rejoindront l’administration pendant 10 mois, en tant qu’agents contractuels.

Au cours de leur immersion dans l’administration, les EIG, qui sont en-dehors de la hiérarchie habituelle, sont amenés à proposer des modifications au défi envisagé initialement par les administrations d’accueil, et élaborent une feuille de route sur laquelle ils et elles itèrent avec les agents publics.

Pour les accompagner dans la réussite de leurs défis, le programme offre tout au long des 10 mois un appui méthodologique et une expertise entrepreneuriale adaptée au contexte de l’administration.

Les 3 phases du programme

Phase 1 | 5 mois
Concevoir

Mi-septembre à février. Explorer, mener des recherches utilisateur, puis lancer rapidement son prototype (cibler, tester, itérer), modéliser sa performance (créer des indicateurs, ouvrir ou non ses données), tester et recevoir des retours (revue code et design), faciliter l'appropriation (gérer les résistances, fabriquer un argumentaire)...

Phase 2 | 3 mois
Consolider

Mars à mai. Poursuivre l'ouverture des codes et de la donnée, mener des tests utilisateurs et l'évaluation UX des produits, assurer l'accessibilité et l'ergonomie des interfaces, documenter les défis, mobiliser des ressources, trouver des alliés dans l'administration et dans l'écosystème.

Phase 3 | 2 mois
Amplifier

Juin à mi-juillet. Assurer la continuité des défis, tant aux niveaux stratégiques, techniques, opérationnels et RH (transfert de compétences, aspects contractuels et budgétaires), consolider les indicateurs de performance, développer les opportunités d'ouverture (briques techniques, codes, données, design...), de mutualisation et de réplication des outils et des données.

Et après ?

Pour les EIG, le programme offre une trajectoire de carrière permettant de mettre leurs compétences au service de l’intérêt général. Après 10 mois d’immersion au coeur des métiers de l’administration, 60% des EIG choisissent de rester dans le secteur public.

Pour les agents publics, le programme permet d’intégrer des outils et des talents durablement dans leurs services pour faire évoluer la qualité du service public. 90% des défis relevés lors du programme perdurent ensuite dans les administrations qui les ont menés.

Même là où j’innovais, j’aimais à me sentir avant tout un continuateur.

Marguerite Yourcenar,

Mémoires d’Hadrien