SMASH

Anticiper les dépenses en personnel des hôpitaux et l’impact des réformes sur leur viabilité

  • Santé

Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DREES)

75015 Paris

Data science

L’équipe

Le contexte

L’hôpital public compte aujourd’hui 1,04 million de salariés, pour des dépenses de personnel qui s’élèvent à 46,9 milliards d’euros (en 2018). Il s’agit du premier poste de dépense des établissements de santé.

En juillet 2020 ont été signés les accords du Ségur de la santé, qui visent entre autres à revaloriser l’ensemble des carrières du soin. Cette réforme d’envergure fera très certainement évoluer les comportements des salariés des établissements de santé, impliquant une incertitude forte sur l’évolution des masses salariales et donc des dépenses de santé.

La problématique

Actuellement, beaucoup de décisions relatives à la gestion des personnels hospitaliers sont prises sans possibilité d’estimation fine en amont. Ainsi, les estimations budgétaires liées au Ségur de la santé ont été réalisées à l’aide d’outils particulièrement frustres.

Le terrain de jeu

Le défi consiste en la création d’un outil de simulation de la masse salariale des hôpitaux publics qui permettra d’établir des projections de dépenses en personnel.

Les défis techniques

La solution :

  • traitera de gros volumes de données (décrivant l’emploi et les rémunérations de l’ensemble des personnels des établissements de santé)
  • permettra de simuler différentes hypothèses de comportement des salariés ou différentes réformes
  • sera utilisée à tous les échelons territoriaux, par des agents avec un niveau d’expertise très variable

L’impact 

Grâce à l’outil créé, il sera possible :

  • de prendre des décisions éclairées en matière de gestion des personnels, notamment dans le cadre du projet de loi de finance de la sécurité sociale
  • d’estimer et d’anticiper l’effet des réformes sur le budget des hôpitaux et leur sensibilité aux hypothèses posées de comportement des salariés
  • d’assurer un pilotage national, mais aussi régional et local (identifier les établissements en difficulté du fait de l’évolution de leur masse salariale, etc.).