Prev-AC-Tion

Prévenir les risques et les maladies professionnelles dans le secteur maritime

  • Santé

Ministère de la Mer

92055 La Défense

Développement, Data engineering

L’équipe

Le contexte

En matière d’accidentologie, le secteur maritime affiche aujourd’hui le plus fort taux d’incidence par rapport aux autres secteurs d’activité, avec 1 598 accidents du travail et 14 décès en 2019 (sur 38 368 marins recensés).

La problématique

Cependant, ces souffrances humaines restent encore mal connues : il n’existe pas de données consolidées sur les accidents du travail maritime et les maladies professionnelles qui y sont liées, qui permettraient d’en faire une description fine. Seul un bilan statistique N-2 est présenté chaque année.

Le terrain de jeu

Le Ministère de la Mer souhaite créer une base de données des accidents du travail et des maladies professionnelles dans le secteur maritime, à mettre à disposition sur data.gouv.fr. Une fois ce socle constitué, les EIG exploreront les exploitations possibles en vous attaquant à des cas d’usage priorisés.

Les défis techniques

La solution :

  • s’appuiera sur une collecte/remontée des données organisée de manière pérenne
  • facilitera le croisement et l’exploitation des données
  • nécessitera une investigation juridique (RGPD, sécurité des données, anonymisation, etc.)
  • reposera dans une grande mesure sur les propositions des EIG

L’impact 

Cette base de données ouvrira le champ des possibles en permettant :

  • de mieux connaître les accidents du travail et les maladies professionnelles dans le secteur maritime (pathologies les plus fréquentes, etc.) et de suivre leur incidence dans le temps
  • de mesurer concrètement l’impact des politiques publiques mises en place et de les adapter finement : contrôle renforcé sur certaines activités ou certains navires, mesures de prévention, évolutions législatives, etc.

pour, à terme, pouvoir diminuer le nombre d’accidents du travail et de maladies professionnelles dans le secteur maritime.