MinerOsphère

Optimiser la souveraineté de l'État dans le domaine des ressources minérales

  • Environnement

  • Promotion 6

Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM)

Orléans (45)

Design, Développement, Data science

Le défi à relever

L’administration porteuse

Le BRGM, l’expert des donnée scientifiques nationales des sciences des sous-sols

Créé en 1959, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) est l’établissement public de référence dans les applications des sciences de la Terre pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol dans une perspective de développement durable. Partenaire de nombreux acteurs publics et privés, son action est orientée vers la recherche scientifique, l’appui aux politiques publiques et la coopération internationale.

La problématique identifiée

Il n’existe pas aujourd’hui de plate-forme scientifique intégrant l’interrogation numérique des données et approches de prédictions (d’IA) sur les matières premières minérales françaises

Le rapport Varin a été remis début 2022 au gouvernement afin de sécuriser l’approvisionnement de l’industrie française en matières premières minérales. Grâce à ses compétences, le BRGM est mentionné dans ce rapport pour son rôle clef à venir dans la sécurisation de l’approvisionnement de l’industrie en matières premières minérales. En effet, il n’existe pas aujourd’hui de système permettant un accès à des librairies de calculs prédictifs ni à des outils de représentation du traitement.

L’hypothèse à vérifier

La sécurisation de la filière industrielle passera par la mise à disposition d’outils améliorant la connaissance et le suivi des décideurs et de modélisations spatiales des ressources

La cible consistera à structurer des plateformes scientifiques intégratives afin de répondre demain aux besoins relatifs aux matières premières (interrogations, preuves de concept, restitutions à différents publics, etc.). L’architecture intégrative devra faciliter - à une granularité restant à déterminer - les connexions aux données, le développement et l’accès à des librairies de calcul en prédiction et des outils de représentation du traitement. A terme, l’ambition est que l’ensemble des codes et traitements soient ouverts.

Les ambitions du projet

Optimiser la souveraineté de l’État dans le domaine des ressources minérales

Le défi vise à doter l’Etat et les décideurs publics d’outils de pilotage et de connaissances des matières premières minérales pour répondre aux interrogations et commandes qui émaneront demain sur ces sujets. L’identification fine par la France de toutes ses ressources minérales est nécessaire à sa souveraineté.

L’équipe entrepreneuriale

Rejoignez un collectif au service de l’intérêt général

Les EIG recherché(e)s :

  • Designer
  • Développeur ou développeuse
  • Ingénieur(e) des sciences de la donnée (ou « data scientist »)