DataRH

Favoriser un travail transparent et collaboratif autour des politiques RH et de santé

  • Ressources humaines

Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes

69003 Lyon

Design, Data engineering

L’équipe

Le contexte

Depuis plusieurs années, la Direction des ressources humaines de l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes (ARS ARA) envisage une transformation numérique sous le prisme de la donnée. Un changement législatif, qui prescrit la mise à disposition d’une base de données sociales (parcours professionnels, formation, rémunération, etc.) pour les partenaires internes (agents, managers, organisations syndicales) vient accélérer cette démarche.

La problématique

Le capital humain de l’ARS ARA est actuellement suivi à l’aide de différentes applications non connectées (solutions de paie, outils de gestion du temps et des activités, etc.). Cet éparpillement des données RH a, jusqu’à aujourd’hui, fortement compliqué leur exploitation.

Le terrain de jeu

L’ARS ARA souhaite créer un outil qui intègrera et structurera l’ensemble de ses données RH. Une fois ce socle constitué, les EIG exploreront les exploitations possibles en développant des applicatifs autour de cas d’usage comme l’organisation du travail.

Les défis techniques

L’outil créé :

  • commencera avec la consolidation de la base de données sociales prescrite par la loi, avant d’être alimentée avec d’autres données RH
  • facilitera le croisement des données et permettra de développer facilement des indicateurs, des analyses et des projections, en fonction des besoins
  • proposera un moyen simple pour partager des données avec les partenaires internes (agents, managers, organisations syndicales) et externes (professionnels et établissements de santé et médicosociaux, écoles, médecine du travail, etc.)
  • présente un enjeu important de sensibilisation des parties prenantes et des utilisateurs finaux à la culture de la donnée

L’impact 

Grâce aux propositions des EIG, il sera possible de :

  • simplifier le travail des agents impliqués dans la compilation et l’utilisation de données, et leur permettre de se consacrer davantage à la réalisation d’analyses ou d’études prospectives
  • piloter plus efficacement le capital humain de l’ARS ARA (en identifiant les besoins de recrutement, en mobilités, les services en difficultés à venir, etc.)
  • initier, par l’ouverture des données, un travail collaboratif sur les politiques RH et de santé avec les agents, les managers de l’Agence, les partenaires sociaux, etc.

L’outil conçu pourra être mutualisé et profiter aux dix-sept autres agences régionales de santé.