BatID

Faciliter le suivi de la politique publique en matière de rénovation énergétique des bâtiments

  • Ecologie

Agence de la transition écologique (ADEME)

92120 Montrouge

Juriste, Data engineering

L’équipe

Le contexte

En France, le secteur du bâtiment représente près de 45% de la consommation d’énergie finale et 27% des émissions de gaz à effet de serre.

Face à ce constat, l’Etat a lancé un plan de rénovation énergétique des bâtiments, qui vise à atteindre la neutralité carbone d’ici à 2050, tout en poursuivant un objectif de lutte contre la précarité énergétique.

La problématique

Malheureusement, le croisement difficile entre les différentes bases de données pertinentes empêche une description fine des bâtiments, et donc le suivi des rénovations effectuées.

Le terrain de jeu

Le défi consiste en la création d’un identifiant unique du bâtiment qui deviendra une véritable donnée pivot pour croiser les jeux de données pertinents entre eux.

Les défis techniques

La solution :

  • implique la construction d’une base de données commune à toutes les bases de données pertinentes, afin d’organiser les flux entre celles-ci
  • nécessite un travail juridique autour de l’accès à la donnée
  • découlera sur une mise en œuvre politique, pour laquelle il faudra étudier les opportunités réglementaires, les évolutions des textes de lois à envisager, etc.
  • permettra de connaître, pour chaque bâtiment, des informations importantes et de qualité (type de logement, matériaux, étiquette énergétique, type de chauffage, etc.)

L’impact 

Par la création de cet identifiant unique du bâtiment, nous ouvrirons le champ des possibles :

  • suivi fin des travaux menés sur les bâtiments, et donc de la politique publique en matière de rénovation énergétique
  • ajustement « en temps réel » des mesures prises dans ce domaine
  • utilisation possible dans le cadre des appels aux services de secours, des demandes d’aides publiques ou encore l’organisation de la vie publique locale (gestion des déchets, services publics, etc.)